La vraie intelligence, un interview avec Albert Jacquard

220px-Albert_Jacquard_-_May_2009Le titre de l’entretien avec le généticien Albert Jacquard est quelque peu équivoque, car il ne s’agit pas de distinguer la vraie de la fausse intelligence – notion absurde, mais plutôt de démystifier toutes les idées reçues et surtout de démontrer que c’est la curiosité intellectuelle, le désir de comprendre le monde, celui de vouloir percer les « mystères » qui sont non seulement les critères de l’intelligence mais surtout les stimuli qui donnent l’élan au processus de développement intellectuel. « Pour devenir idiot il suffit d’être passif », plaisante Jacquard, c’est-à-dire se complaire dans son ignorance, ne jamais chercher à comprendre et ne jamais se demander « pourquoi », le mot clé qui ouvre les portes de la connaissance

Nous savons que les enfants ont toujours ce mot à la bouche, et que même avant d’avoir acquis le langage, leurs mimiques, leurs gestes et les intonations de leur voix disent bien « Qu’est-ce que c’est ? Voyons voir! » Et c’est ici qu’Albert Jacquard nous révèle les merveilles que le cerveau d’un nouveau-né peut accomplir dans sa quête du monde.

Ecoutons un crayon à la main pour noter les phénomènes que le généticien nous annonce, le nombre astronomique des neurones et des synapses qui se mettent en place à chaque seconde, et pour nous qui sommes les parents, grands-parents, oncles ou tantes d’un enfant, nous prenons conscience de nos responsabilités et du rôle primordial que nous jouons dans le processus du développement mental d’un petit être humain.

 

Je laisse la parole à Albert Jacquard.

 

 

Guy Levilain est l’auteur d’une trilogie consacrée aux problèmes humains de l’Indochine coloniale vue à travers la saga de deux générations d’Eurasiens.

Il est également l’auteur de Don Pablo, fantaisie donjuanesque, suivie de La Abuelita, fantaisie mexicaine.

Pour lire un échantillon de ces romans, cliquez sur la page de couverture.

 

 

Merci pour le partage