L’offensive du Têt 1968 et les confessions d’un Français d’Indochine devenu anticolonialiste.

"Chúc Mừng Năm Mới banner" by Beelerb - Own work. Licensed under CC BY-SA 4.0 via Wikimedia Commons - http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Ch%C3%BAc_M%E1%BB%ABng_N%C4%83m_M%E1%BB%9Bi_banner.JPG#mediaviewer/File:Ch%C3%BAc_M%E1%BB%ABng_N%C4%83m_M%E1%BB%9Bi_banner.JPG

Biologiquement attachés à la France et à l’Indochine, les métis franco-indochinois – ou Français d’Indochine, ont été les plus ardents défenseurs du régime colonial. Mes « Réflexions sur la question métisse » – la seconde partie du roman La Mémé, analysent ce phénomène culturel et psychologique. La question qui s’impose est donc : pourquoi …

Lire la suite